Ce que 2014 m’aura appris.

IMG_9124 copie

Bonjour à tous et à toutes,

Et meilleurs voeux pour 2014 ! J’ai été absente près de deux semaines car j’ai souhaité passer les fêtes de fin d’année en famille, loin d’internet, des réseaux sociaux et de mon blog. Evidemment le tout m’a énormément manqué, me revoici donc !

Quoi de mieux pour débuter une nouvelle année que de faire le point sur celle passée ?

Focus sur mon année 2014 !

La prise de risque, ça paie !

pola3

Quand on me demande si 2014 aura été pour moi une bonne année, j’aurais tendance à dire que non. Douze mois ont suffi à me faire chuter du petit nuage de confort dont je bénéficiais depuis mon enfance et faire sortir la « Dark Hélo » qui sommeillait en moi depuis toujours. C’est plutôt simple, tout ce qu’il me semblait évident et stable dans ma vie a tourné au pur fiasco. J’ai tout remis en question, de mon avenir professionnel, à ma situation amoureuse jusqu’à ma fâcheuse manie de faire beaucoup trop la fête. Au second semestre de cette année haute en émotion, je me suis retrouvée en Irlande, sous la pluie, célibataire, perdue dans mes études et dans ma tête. Bridget Jones version irlandaise, la Guinness en plus. Et j’ai été malade comme un chien.

Vous savez bien qu’il est plus facile de retenir le négatif que le positif. Et quand j’y réfléchis un peu plus, je me dis que finalement, 2014 n’était pas si mauvaise. Après tout j’ai eu la chance d’étudier à l’étranger, de faire de nouvelles rencontres, d’apprendre à apprécier la bière (eh oui je n’aimais même pas ça), de créer mon propre blog et de trouver ma voix professionnelle.

Le déclic s’est fait quand je me suis dis que j’étais peut être malheureuse parce que je n’osais pas faire ce qu’avais envie de faire, par peur d’être jugée, de mal faire, de décevoir les autres mais aussi moi même. Le fait d’oser créer mon blog et redonner une place importante à la créativité et la création a littéralement changé ma vie.

Et il faut le dire, la fin 2014 a été pour moi une épiphanie :

  • J’ai déménagé à Paris, et ça m’a fait un bien FOU.
  • J’ai trouvé un stage qui correspond exactement à ce que je veux faire plus tard, et de nombreuses opportunités s’ouvrent à moi (en partie grâce à mon blog et c’est là que je te remercie, toi, lecteur !)
  • J’ai même trouvé un petit gars sympa.

Mon prénom est très, très, très compliqué à écrire

pola2

Sur une note plus légère (il était grand temps de clore le petit passage psychothérapie), s’il y’a bien une chose que j’ai découvert cette année, c’est que le prénom « Héloïse »est très perturbant pour la plupart des vendeurs de Starbucks et autres vendeurs de boissons à emporter. Je précise que je tolère tout oubli sur le « H », même si c’est une dégradation du prénom d’origine (rooooh je plaisante, ne prenez pas la mouche). Mais me retrouver avec des Heloish, Elouise, Elouise, Louise, Elodie… Sérieusement les gars ?

Le plus drôle c’est qu’à chaque fois le scénario est le même :

Le vendeur, mon gobelet de Chaï Latté à la main :  What’s your name ?

Moi, en prenant le soin de bien articuler (tout en tentant un petit accent stylé j’avoue) : Héloïse

Le vendeur, les sourcils bien froncés genre « what the fuck is she saying » : Sorry what ?

Moi, en prenant soin de faire le « H » bien aspiré pour qu’il capte : Hé-Lo-I-SE

Le vendeur : Oh, right !

Et il écrit de sa plus belle écriture (sérieux c’est moi où tous les serveurs de café ont une écriture développée genre niveau CM1 ?) « Heloïsh ».

Fuck this life.

Je suis allergique aux chats

1pola

Je suis de celles dont les voix partent sérieusement dans les aigus à l’approche de chats (« ooooh qu’il est mimi le petit chaton ») . Je les aime d’amour. Mais en 2014 j’ai fait la pire découverte de ma vie lorsque ma soeur m’a confié son petit chat Yuko pour la durée de son séjour au Japon (à savoir six mois). Si pendant quelques jours Yuko et moi, ce fut un idylle (nous travaillions ensemble, nous geekions ensemble, nous dormions même ensemble !), la tragédie du Nez Qui Gratte et Yeux Qui Piquent est arrivée.

Je suis allergique aux chats. Horreur et damnation.

(Ne vous inquiétez pas, Yuko vit une belle vie chez mes parents, elle est passée d’un 27m2 à une maison bien plus grande, finalement c’est probablement même mieux pour elle).

Et moi je suis condamnée à mourir seule (et sans chats).

La vie, c’est pas un kiwi…Mais ça peut le devenir.

pola4

Pour faire bref, je dirais que l’année 2014 a été riche en expériences et m’a beaucoup appris, elle a été une marche de plus vers mon indépendance et ma vie d’adulte accompli (ne vous enflammez pas non plus c’est pas encore la folie, niveau gestion du budget j’ai encore beaucoup à apprendre.). J’ai connu certains jours qui étaient probablement les pires de ma vie (entre grosses maladies, ruptures compliquées et crise existentielle) et finalement j’ai réussi à me remettre le pied dans l’étrier et je suis actuellement bien plus heureuse que je ne l’ai été ces 5 dernières années.

Je sens que 2015 va être une très grande année pour moi et j’espère que pour vous aussi. J’espère que vous arriverez à oser faire ce qui vous tient à coeur, que vous trouverez des solutions à vos problèmes. Il n’est jamais trop tard pour devenir la personne que l’on souhaite être et pour se créer la vie dont on rêve.

Prenez soin de vous, et à très bientôt,

signature

Capture d’écran 2015-01-12 à 16.58.35

Et une pensée pour tout ceux qui comme moi ont été touchés par l’actualité cette semaine ❤

14 réflexions sur “Ce que 2014 m’aura appris.

  1. Contente de te revoir sur ce chemin !
    je vois que toi aussi tu débute l’année 2015 avec un grand sourire et tu y crois autant que moi ! allé ! on est les plus fortes !
    Pleins de bisous et de courage pour la suite Elauyze !

      • Ouais ça commence pas fort question actualité ! Mais faut pas se laisser abattre, savoir être engagée sans se pourrir la vie le moral et la santé non plus .. ça fait trois jours de mou et puis il faut bien se relever hein !

      • Ca m’a vraiment mis le moral à zéro, mais la Marche Républicaine m’a requinqué c’était vraiment fort en émotions (positives). Je pense quand même que 2015 va être top ! 🙂

      • Ahaha j’ai versé ma petite larme à la marche personnellement
        Mais oui ! faut être fort ! et faut faire la différence entre notre vie et comment on la construit et ce qui se passe autour de nous, essayer de construire un rempart !

  2. j’adore ton blog, vraiment, t’es le genre de fille que j’aimerais connaître mieux, mais je ne pourrais pas te dire pourquoi…

    J’espère que 2015 sera plus providentiel pour toi 🙂

  3. Tes articles sont « chan-més » comme toujours ma belle Hélo. Tu me manques, et continue à écrire aussi bien en 2015, tu as une plume reconnaissable entre mille, et nous lectrices, on adore ! ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s