Devenir végétarien, ça apporte quoi ?

CORNER.png

Bonjour à tous,

Je reviens aujourd’hui avec un article un peu particulier, un article qui va parler bouffe et gros changement de début d’année.

Nota Bene 1 : Quand j’emploie le terme « viande », je parle de toute chair animale, poisson compris.

Depuis les derniers mois de 2015, j’ai commencé à manger moins de viande, pour de multiples raisons. La première est que j’ai eu l’occasion de discuter avec des personnes végétariennes et végan, lesquelles m’ont éduqué en douceur et m’ont permis de mieux comprendre l’impact de notre consommation sur notre corps, notre esprit, mais également sur la société et l’environnement, la planète, les animaux, etc. Je ne vais pas entrer dans ces détails en profondeur, pour ceux que ça intéresserait je mettrai une liste de liens vers des vidéos et des articles qui expliquent la situation bien que mieux que je ne saurais le faire.

J’ai également pris conscience de la « pauvreté » de mon alimentation : je mangeais de la viande ou du poisson à chaque repas, mais il y avait un réel manque d’originalité et de fantaisies dans mes plats. On peut le dire : je mangeais quasiment tout le temps la même chose. Dans mon caddie classique, il y avait toujours les mêmes ingrédients : quelques fruits et légumes de saison (carottes, tomates, salade, pomme de terre surtout), des steaks hachés Charal, du jambon Herta, parfois des croque monsieurs déjà tout faits, quelques blancs de poulet. J’avais tendance à me laisser rassurer par les marques et leur communication (bernée par le marketing, moi qui suis en Master 2 d’école de market/com. Le comble). J’essayais d’acheter bio, local, et frais, j’avais l’impression d’en faire largement assez.

Nota Bene 2 : Même si je suis sensible à la cause animale, mes motivations principales pour le passage au végétarisme sont les suivantes :

  • La santé (encore une fois, je ne vais pas vous donner les chiffres, vous pouvez tout trouver sur internet)
  • L’origine et la contenance des produits
  • L’environnement

Donc les réflexions « oh la la bonjour Brigitte Bardot », vous savez où vous pouvez vous les mettre (parce que oui, j’ai entendu ça. 1000 fois).

IMG_6829.JPG

Betteraves, pois chiche, avocat, concombre, tomate, salade…

En réduisant (et quasiment éradiquant) la viande de mon alimentation, j’ai constaté :

  • Un gain d’énergie ENORME, et notamment l’après-midi. Je n’ai presque plus la sensation désagréable d’avoir besoin d’une bonne sieste et d’être complètement HS au travail.
  • Mon frigo est plus rempli, et plus varié : je cuisine davantage épicé et étranger, j’ose tenter de nouvelles recettes !
  • Le tofu, bien cuisiné, c’est délicieux. Idem pour le quinoa.
  • Je n’ai JAMAIS la sensation de ne pas avoir eu un repas complet. Je suis également toujours rassasiée.
  • Je n’ai pas été malade cet hiver, moi qui ai le système immunitaire le plus déconnant de l’univers. C’est beau ! (même pas un nez qui coule, rien, nada, niet).
  • Ce n’est pas si compliqué de trouver où et quoi manger : de très nombreux restaurants proposent des alternatives végétariennes : c’est probablement un des avantages de vivre dans une grande ville comme Paris, et c’est vraiment appréciable.
  • Je mange bien plus équilibré, j’ai ainsi retrouvé mon poids jugé parfait et un ventre bien plat. 5 fruits et légumes par jour, c’est easy en fait.
IMG_7191.JPG

Un burger végétarien (méga miam)

Cela serait mentir que de vous dire que je ne mange plus du tout de viande : c’est faux. Très occasionnellement, je mange des sushis, ou un peu de pizza, mais ces petites habitudes vont bientôt disparaître. J’aime faire les choses progressivement, c’est ma méthode de fonctionnement.

Aussi, étant très sensible à la qualité et la provenance des produits, je m’autorise à manger de la viande lorsque je dispose de sa traçabilité et/ou que je fais confiance à son producteur. Je suis une fille du Sud-Ouest, et quand je rentre dans ma ville natale j’aime me faire plaisir avec une très belle pièce de viande. Je ne la savoure que davantage. Manger de la viande une à deux fois par mois ne m’empêche pas de dormir sur mes deux oreilles.

En ce qui concerne les carences, no panic (là je m’adresse notamment à ma mère qui est une fidèle lectrice du blog), je vais faire des prises de sang très prochainement, mais je n’ai pas d’inquiétude. J’ai bien pris le temps de m’éduquer avant d’enlever la viande de mon assiette, et j’ai appris à la remplacer (eh non, il n’y a pas que le tofu !)

Peut être qu’un jour je me « radicaliserai » et ne toucherai plus du tout à la viande, mais pour l’instant elle redevenue ce qu’elle devrait être pour tous : un produit rare, d’exception.

J’espère que ce premier article de ce que je pense va devenir une petite série vous a plu. Il y a de nombreux sujets que j’aimerais aborder avec vous, par exemple la réaction de mon entourage, ou encore sur la perception des végétariens par leurs amis carnivores.

J’aimerais beaucoup lire vos témoignages dans la barre de commentaire, que vous mangiez de la viande ou non, que vous ayez envie de changer votre alimentation ou non.

Si jamais l’envie vous prend de vous documenter sur les questions du végétarisme / véganisme, je vous invite à regarder ces liens

  • Pour faire le point : http://www.consoglobe.com/8-astuces-devenir-vegetarien-en-douceur-cg
  • Petit guide pour végétariens débutants : http://www.vegetarisme.fr/wp-content/uploads/2012/06/guide-vegetarien-debutant.pdf
  • Premiers pas : http://www.mangez-vegetarien.com/vegetarisme.html
  • Liste de documentaires à voir : http://www.senscritique.com/liste/Docs_sur_le_veganisme_vegetarisme/309998
  • Pour des idées recettes (vegan), je vous conseille vivement l’e-book de la blogueuse et Youtube vegan Antastesia : https://payhip.com/b/bOip

Merci à tous et prenez soin de vous,

signature2015

 

 

 

 

 

22 réflexions sur “Devenir végétarien, ça apporte quoi ?

  1. Coucou 🙂

    J’ai été végétarienne la majeure partie de ma vie (de l’âge de 16 ans à 42 ans) et je m’en portais très bien.
    Je me suis mise en couple et pour ne pas imposer mon mode de vie à mon conjoint (j’ai vu trop d’extrémistes dans mon entourage), j’en suis revenue à une alimentation « classique ».

    J’ai mis les pieds dans le plat début décembre et j’ai repris mes habitudes. Je consomme parfois encore un peu de poisson (saumon bio) une à deux fois par mois. Mais la viande, terminé ! Je la mangeais à contre-coeur depuis 10 ans, en me forçant 😦

    Au final, même en essayant de faire comprendre mon point de vue à ma moitié (cause animale, méthode de production, expérimentation animale, manque de traçabilité et j’en passe) on est très vite arrivé dans le mur, bien aidé par le reste de la famille (oh mais c’est quoi cette lubie ? Tu veux affamer mon fils ? Tu n’es déjà pas en bonne santé, tu veux t’achever ? et je t’en passe). Je ne vais pas divorcer pour une question alimentaire, alors, je suis sur un statu quo. Je suis végétarienne, lui non et je me débrouille avec cette donne pour faire à manger.

    Deux mois que j’ai repris mon alimentation, je recommence à me sentir bien, en forme, avec de l’énergie. Je perds à nouveau du poids (alimentation plus variée et plus équilibrée), je dors mieux et je ne suis plus prise entre deux feux, celui de ma conscience et celui de mon cœur. J’étais en train de sauter les plombs tellement j’étais en désaccord avec tout ce que j’étais devenue.

    Je passe pour une farfelue et bien tant pis !

    Je ne fais aucun prosélytisme. Chacun fait ce qu’il veut comme il l’entend 😉 Je vis en accord avec moi, ça n’a pas de prix !

    Bon courage ! 🙂

    Bonne continuation 🙂

    Bisou ❤

    • Je suis complètement d’accord avec toi : chacun fait ce qu’il veut 🙂 Étant célibataire, c’est assez facile pour moi car ce changement n’engage que moi. Je suis très admirative de ton parcours et de ta détermination ! 🙂

  2. Coucou biche !
    Intéressant et inattendu comme article ! Alors pour réagir… Je mange également beaucoup moins de viande qu’il y a quelques mois/années. Pourtant je n’ai aucune envie de devenir végétarienne mais j’ai appris à faire autrement, dans la volonté justement de varier mon alimentation (et la, merci maman!). On pourra s’echanger nos trucs dans quelques jours mais j’ai fait des découvertes super intéressante (en plus d’être excellente). Personnellement ce qui me panique à l’idée de ne pas manger de viande ce sont les crises d’hypoglycémie, auxquelles je suis très sujettes, mais j’ai vite découvert qu’on peut être rassasié, à long terme, avec autre chose qu’un pavé de viande !
    Pour autant je ne la bannirai pas de mon organisme par pure gourmandise ! Et en ce qui concerne le poisson, une fois qu’on connaît les quelques trucs auquel faire attention pour être sur de sa qualité, c’est quand même très bon pour la santé !
    Hâte de voir la suite ! 😙

    PS : le Burger végétarien … je veux !

    • Je souffre d’hypoglycémie et je n’ai eu aucun problème ! Je crois qu’il faut juste faire attention, ne pas faire n’importe quoi et faire la transition tranquillement 😊 on en parlera autour d’une petite bouffe hihi !

  3. Coucou ! Bonne initiatove 🙂 J’ai commencé à manger moins de viande il ya environ 4/5, mais je pense comme toi qu’il ne faut jamais se priver et suivre sa conscience donc par exemple j’ai epndant un temps mangé encore du foie gras, puis j’ai aussi arrêté le poisson mais je mangeais des sushis… bref ça m’a pris du temps pour tout arrêté et ça fait mainetanant 2 ans que je ne mange plus aucune chaire animale. Et depuis 1 an je deviens doucement végétalienne et même vegan, pourtant je n’y pensais pas du tout à la base ! Désormais je m’autorise juste un peu de fromage de temps en temps mais c’est tout, adieu oeufs, lait de vache, crème fraîche etc et je m’en porte comme un charme 🙂 On l’oublie souvent mais les produits laitiers et les oeufs ont aussi un impact environnemental très fort et ne sont pas toujours très bon pour la santé (surtout les produits latitiers) même si mes raisons personnelles sont à 99% pour le bien être animal.

    Si ça t’intéresse j’avais abordé ces sujets dans deux posts sur mon blog !
    http://tachederousseur.com/2015/06/chroniques-dune-vegetarienne-1/
    http://tachederousseur.com/2016/01/chronique-dun-vegetarienne-2/

  4. Coucou, Bravo à toi, je te souhaite plein de bonne santé et de plaisir gustatif… Moi je suis végétarienne depuis plus de 10 ans, mais j’ai gardé de temps en temps le poisson, car j’ai vite tendance à faire des carences… enfin je tiens juste à crier haut et fort que même végétarien, nous sommes aussi ultra GOURMAND !! Donc vive les végétariens et surtout miam miam… ps: NON, Nous ne mangeons pas non plus de blanc de poulet 😉

    Très belle semaine à toi et merci pour ton partage!

      • Coucou, tu verras ce n’est qu’un début… je suis d’origine italienne alors je te donne une de mes recettes: Mettre du romarin frais en branche (cultivée en pot à la maison) et basilic dans une sauce tomate et rallonger avec un peu d’eau (et pourquoi pas du filet thon) tu fais cuire piano piano ( à feux doux ) minimum 1h….une explosion de goût assurée… (de plus les épices, elle aussi ont beaucoup de vertus ) Pour moi la prochaine étape sera de cultiver quelques légumes… et là je sais déjà que le plaisir sera au top du top!

        Très belle fin de soirée et bonne nuit 😉

  5. Hohoho !
    On n’a jamais trop mangé de viande a la maison et pour cause : ma mere etait veggie (elle ne l’est plus parce qu’elle ne voulait pas imposer ce mode de vie à ses enfants). Maintenant, je ne me sens pas vegetarienne parce que je refuse de ne pas me donner le droit de manger de la viande (c’est bizarre comme concept, mais je refuse de dire « je ne mangerai pas ce burger car je suis veggie »…) mais j’ai toujours fait attention à la provenance de mes produits (à condition que cela rime avec qualité gustative ! Si ma viande de grande surface certifiée est de plus belle qualité que celle de mon boucher je prends en grande surface), j’achete au maximum bio et toujours de saison. Mais pour ma part c’est plus pour des raison de productivité, encourager le petit producteur et tout et tout (dixit la fille dont le pere boycott IKEA car trop de monopole xD je m’égare). Mais le végétarisme m’intrigue beaucoup, dans le sens ou je suis consciente que cela assainit l’alimentation, meme si je pense aussi qu’il y a un gros fait marketing et de mode derrière. Quoiqu’il en soit, j’espere que tu continueras sur ta lancee si tu penses que c’est bon pour toi !

  6. Coucou , je suis devenu végétarienne depuis 1 mois , je suis tout à fait d’accord avec toi , on prend du plaisir à cuisiner et à chercher de plus en plus d’alternative/de recette. Je ne sais pas si de ton côté c’est la même chose mais depuis quelques temps ma peau est beaucoup plus nette et lumineuse qu’avant ! Bye bye les imperfections ! En tout cas super article ! Gros bisous ! ☺️

    • Oh trop bien une petite nouvelle comme moi 😊 moi niveau peau, j’ai pas encore vu de grand changement, au contraire je trouve que ma peau est devenue « instable », tantôt très sèche tantôt mixte à grasse, j’ai demandé à une amie végétarienne qui m’a dit que c’était assez connu comme effet ! Je pense que ça dépend des personnes, en tout cas tu as trop de chance 😊

  7. Très intéressant à lire, et je trouve ça cool que tu fasses la transition en douceur ! J’ai beaucoup pensé à être végétarienne ces derniers temps, sans succès. J’ai été élevée en mangeant de la viande et j’ai du mal à adopter un autre mode. Mais quand j’y pense, je mange très très peu de viande. C’est vraiment à l’occasion pour me faire plaisir ou quand c’est incorporé à des préparations, du thon dans une salade, des sushis, un hot dog, une merguez dans un couscous, etc haha. Dans la vie de tout les jours je ne suis pas addict aux steack haché ou au jambon comme d’autres personnes. Globalement je trouve qu’on aurait tous intérêt à diminuer notre consommation en viande, c’est tellement nocif pour l’environnement ! On en consomme bien plus qu’il n’en faut. Personnellement c’est ma motivation première pour en manger moins 🙂

    • Merci pour ton commentaire Apolline ! Visiblement on a beaucoup de points communs, moi aussi j’ai été élevée en mangeant beaucoup de viande, et tout comme toi les enjeux environnementaux sont ceux qui me sont le plus cher ! Si tout le monde diminuait sa consommation, le monde se porterait déjà bien mieux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s